Le bien-être des médecins, une priorité depuis 40 ans

Depuis près de quatre décennies, Médecins francophones du Canada se préoccupe de la santé des médecins, et ce, bien avant que la détresse des professionnels de la santé n’interpelle la communauté. Médecins francophones du Canada a été pionnier dans sa préoccupation à contribuer au bien-être du médecin.

C’est lors d’un congrès de l’association, à la fin des années 1970, qu’un psychiatre, le Dr Jean-François Saucier, qui s’est penché sur le profil évolutif d’étudiants en médecine prédicteur de problématiques futures, évoque les difficultés psychologiques vécues par les médecins. Attentifs à la complexité de la problématique, les membres du conseil général de Médecins francophones du Canada ne tardent pas à recommander la mise sur pied d’un groupe de travail. En quête de partenaires et d’expertise, ils se tournent vers l’Association des psychiatres et de l’Association des internistes de l’époque afin d’explorer les modalités d’implantation d’un éventuel réseau de soutien aux médecins en difficulté.

Réseau Med

Dans le Canadian Medical Association Journal de septembre 1979, on annonce la mise sur pied d’un réseau confidentiel et de ses objectifs : « Réseau-Med relève d’une volonté réelle et effective de service à l’intention des médecins en difficulté. Le réseau de consultation doit être accessible sur une base individuelle. Il doit permettre l’accès à une équipe multidisciplinaire et il doit prévoir la possibilité d’une hospitalisation d’urgence. Il doit de plus être flexible pour permettre au médecin en difficulté de consulter et d’être traité en dehors de son milieu. » Le nouveau réseau compte alors quatre équipes à Montréal, deux à Québec, une à Sherbrooke et une à Drummondville. Le médecin qui désirait consulter pouvait établir contact avec une équipe de Réseau-Med en passant par Médecins francophones du Canada.

Naissance du Programme d’aide aux médecins du Québec (PAMQ)

Durant les années 1980 le Dr André Lapierre, humaniste porté par une profonde empathie pour son prochain, interpelle le Dr Claude Thibeault pour son expertise, ce dernier alors directeur médical d’Air Canada. Voyant le travail accompli en coulisse par le Dr Lapierre sans aucun cadre officiel et côtoyant lui-même étroitement la réalité des programmes d’aides aux employés, le Dr Thibeault lance alors l’idée d’un programme de soutien dédié aux médecins en difficulté. En tant que membre du conseil d’administration de Médecins francophones du Canada, le Dr Thibeault fait progresser l’idée d’un tel projet et réussi à obtenir le soutien des deux fédérations médicales.

En 1990, le Programme d’aide aux médecins du Québec (PAMQ) naît officiellement. Les moyens sont modestes et consistent, en fait, en une ligne téléphonique distincte dans les bureaux du CMQ, pour que le Dr André Lapierre poursuive son travail de soutien à ses confrères, s’appuyant sur le réseau et la crédibilité qu’il a développés.

Aujourd’hui, bien implanté dans la communauté médicale, le PAMQ continue de soutenir les médecins en détresse, suivant l’évolution de leurs besoins : la toxicomanie, l’alcoolisme et les problèmes sévères de santé mentale côtoient désormais des problématiques reliées à l’extrême pression physique et psychologique qu’exerce le système de la santé sur ses artisans, les cas d’épuisement professionnel et de dépression explosant ces dernières années.

Médecins francophones du Canada est toujours impliqué au sein des conseils d’administration du PAMQ et de sa Fondation, toujours préoccupé à contribuer au bien-être du médecin.

LE BIEN-ÊTRE DU MÉDECIN, UN AXE D’INTERVENTION INTÉGRÉ AU PLAN STRATÉGIQUE

Médecins francophones du Canada fait du Bien-être du médecin un de ses trois axes d’intervention dans son nouveau plan stratégique. Par son engagement et ses actions, l’association vise à contribuer au bien-être du médecin et de son équipe et renforcer sa capacité d’influence afin d’améliorer la santé et le bien-être du patient et de la communauté.

Afin de procurer des moyens et des outils pour d’appuyer les initiatives du médecin et le développement d’un réel continuum d’apprentissage en bien-être, l’association définit trois orientations transversales lui permettant d’opérationnaliser son plan stratégique : favoriser le transfert et l’intégration des apprentissages, rallier des partenaires en bien-être afin d’enrichir l’offre de services et cultiver une démarche d’amélioration continue et d’innovation.

Transfert et intégration des d’apprentissages

Nos outils soutiennent les initiatives pour améliorer le bien-être du médecin. Ce sont  nos infolettres et nos bulletins, des articles sur la santé physique et mentale, des articles écrits par les nutritionnistes de SOSCuisine.com sur l’alimentation et en résumant des conférences portant sur le sujet.

Rallier les partenaires pour une offre de services enrichie

Nous souhaitons améliorer la qualité de vie des médecins et renforcer leur capacité d’influence auprès des patients par l’adoption de saines habitudes de vie.

Notre partenariat avec SOSCuisine.com, permet à nos membres d’obtenir des menus hebdomadaires gratuits basés sur l’alimentation méditerranéenne et qui sont vérifiés par des nutritionnistes. Ces menus prennent en compte des préférences alimentaires, des allergies ou intolérances, de la condition médicale, la diète, ou simplement le but recherché. En plus, ils sont transmis avec une liste d’épicerie qui tient en compte des spéciaux dans vos épiceries favorites.

Nous sommes aussi fiers d’offrir à nos membres des tarifs forfaitaires sur les abonnements annuels des centres sportifs Nautilus Plus, Énergie Cardio et Fit for Life.

Innovation à votre portée : De l’art à la portée de tous

De plus en plus, on parle des bienfaits de l’art sur la santé et plusieurs études le démontrent : le contact avec les œuvres d’art — et toutes formes d’art — a un impact réel sur le bien-être physique et mental.

Lors de notre Congrès annuel de médecine d’octobre 2018, Médecins francophones du Canada annonçait fièrement un nouveau projet pilote en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM). Grâce au partenariat des deux organismes, les patients peuvent désormais obtenir une « prescription muséale » et ainsi bénéficier d’une visite gratuite du MBAM, accompagnés de leurs proches. L’initiative, aussi originale qu’avant-gardiste, a été accueillie avec enthousiasme et sa nouvelle a rapidement fait le tour du monde, où l’audace de ce partenariat inusité suscite un vif intérêt.

Les cahiers à colorier : allier le bien-être et la francophonie

Un art réflexif, thérapeutique et parfois ludique. Les cahiers à colorier s’intègrent à la vision de Médecins francophones du Canada de promouvoir l’art et le bien-être. Développé en partenariat avec l’Université d’Ottawa, tous les dessins sont vérifiés pour être anatomiquement correct, de plus tous les noms sont présentés en français et en anglais, permettant à nos amis anglophones francophiles de parfaire leur connaissances linguistiques en même temps. Les sommes récoltées permettrons de faire perdurer le projet (rémunération des dessinateurs étudiants en médecine et coût d’impression). Pour les commander cliquez ici.