Dr Alain Desjardins

Professeur agrégé de clinique au Département de médecine de l’Université de Montréal

Le Dr Alain Desjardins a suivi des formations sur la cessation tabagique à Montréal et à Paris en 2000, puis à la Clinique Mayo à Rochester au Minnesota entre 2001 et 2014.

De 2004 à 2019, il a fondé et dirigé le Programme d’aide à la cessation tabagique (PACT) de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, traitant jusqu’à 800 fumeurs annuellement.

Depuis 2004, il donne un cours annuel sur le tabagisme à 300 étudiants du programme de médecine de l’Université de Montréal et enseigne régulièrement aux externes et résidents à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal.

En 2012, il a participé à l’élaboration des lignes directrices canadiennes sur le traitement pharmacologique de la dépendance au tabac (CAN-ADAPTT).

De 2005 à 2014, il a agi comme témoin expert, représentant les sujets avec maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou cancer du poumon, dans le recours collectif intenté par le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) et M. Jean-Yves Blais contre les grandes compagnies de cigarettes.

En septembre 2015, le Dr Desjardins a présenté un mémoire au nom du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal sur le Projet de loi 44, Loi concernant la lutte contre le tabagisme en commission parlementaire à Québec, recommandant entre autres d’interdire les arômes de cigarette électronique, qui attirent les jeunes et augmentent leur toxicité.

En 2017-2018, il a témoigné, à la demande du Procureur général du Québec, dans un recours intenté par l’Association québécoise des vapoteries et l’Association canadienne du vapotage. Il a appuyé l’article de loi considérant la cigarette électronique comme un produit de tabac et l’interdisant dans les lieux où la cigarette est défendue.

De novembre 2019 à juillet 2020, il a fait partie d’un groupe spécial d’intervention sur la cigarette électronique, nommé par le directeur national de la Santé publique, pour revoir la littérature et émettre des recommandations d’amendements législatifs sur la cigarette électronique au ministre de la Santé et des Services sociaux.

Formations à venir