Recherche

À l’enseigne d'une nouvelle image de marque

Bilan d'une première année de mandat

par Conrad L. Pelletier, M.D., MBA, FRCSC
Janvier 2012

Mon mandat à titre de président de Médecins francophones du Canada s’est ouvert avec le dévoilement de la nouvelle image de marque de notre association.

 

Notre nouveau nom et notre nouveau logo se voulaient un témoignage marquant de l’orientation que prenait dorénavant l’association pour devenir un regroupement de médecins francophones et francophiles partageant les mêmes valeurs, des intérêts communs et une ambition de renouveau, même dans un contexte organisationnel difficile.

L’image de marque complétée, les orientations futures décidées et les objectifs en tête, il fallait désormais passer à l’action. Voici donc un résumé de ce que nous avons réalisé au cours de cette première année de renouveau, mais qui était en même temps notre 109e année d’existence puisque nous prenions la relève de l’Association des médecins de langue française du Canada, mieux connue sous le sigle d’AMLFC.

Ce n’était d’ailleurs pas la première fois que cette association plus que centenaire changeait son nom pour mieux refléter la réalité du moment. Fondée en 1902 sous le nom d’Association des médecins de langue française d’Amérique du Nord, elle changeait de nom vers le milieu du XXe siècle pour devenir l’AMLFC que nous avons tous connue. Puis l’arrivée du XXIe siècle avec tous ses changements nous incita à proposer une nouvelle dénomination.

Du côté de l’organisation, nous avons complété le plan de marque et notre plan de développement des technologies de l’information. Nous avons mis en place un nouveau site Internet dont la partie réservée aux membres et la section transactionnelle sécurisée sont maintenant pleinement fonctionnelles. Vous pouvez dorénavant avoir accès à votre dossier-membre pour y faire les changements souhaités et payer votre adhésion annuelle ou toute autre transaction directement par le truchement du secteur sécurisé au www.medecinsfrancophones.ca. D’ailleurs, vous avez reçu en même temps que notre carte de souhaits de Noël et du Nouvel An votre nom d’utilisateur et votre code d’entrée au site sécurisé.

Pour ce qui est de notre mandat principal, soit la formation professionnelle continue (FPC), nous étions soumis cette année à une nouvelle visite d’agrément de la part du Collège des médecins du Québec, trois ans après la précédente. Nous avons reçu, tout juste avant Noël, notre évaluation finale avec un agrément pour une période de 5 ans, fait assez exceptionnel. Une des recommandations du rapport d’agrément était de terminer la rédaction d’un nouveau plan d’affaires de FPC pour 2012 à 2015, plan qui a été accepté par votre conseil d’administration lors de sa dernière séance de l’année.

Plusieurs évènements de FPC ont eu lieu en cours d’année et tous ont connu un grand succès, en particulier le Symposium francophone de médecine — Une réalisation de Médecins francophones du Canada du mois d’octobre qui, cette année encore, a attiré plus de 800 participants. Ce qui en fait le plus grand évènement annuel de formation professionnelle continue en français au Canada.

Une de nos orientations stratégiques en FPC est la formation interprofessionnelle que nous avons mise en action avec succès à Moncton avec nos partenaires, soit le Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, le Centre de formation continue de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke, et le Réseau de santé Vitalité du Nouveau-Brunswick. Devant les réactions positives du milieu et une participation toujours en croissance, le comité organisateur a décrété que le colloque sera désormais un évènement annuel récurrent.

Toujours en FPC, nous avons également signé en février dernier une entente de partenariat avec le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone (SIDIIEF) pour la réalisation d’activités internationales dont la prochaine qui aura lieu à Genève les 23 et 24 mai 2012. De plus, nous collaborons depuis les deux dernières années à intégrer un volet interprofessionnel dans notre Symposium francophone de médecine : Une réalisation de Médecins francophones du Canada, qui répond à des besoins médicaux sociétaux importants dans des domaines d’intérêt tels que le diabète.

Dans le cadre de notre mandat médico-social, nous avons tenu, pour la quatrième année consécutive, notre souper-bénéfice au profit de la pédiatrie sociale en communauté, en présence de son fondateur, le Dr Gilles Julien. De plus, tel que nous nous y étions engagés il y a quatre ans, nous avons complété deux des trois modules de formation en pédiatrie sociale en communauté qui seront offerts en 2012. De plus, nous avons mis sur pied des Groupes d’intérêt des étudiants en médecine pour la pédiatrie sociale en communauté (GIPSC) des Facultés de l’Université Laval, l’Université de Sherbrooke et de l’Université McGill, ce qui a suscité énormément d’enthousiasme et de participation de leur part. Les étudiants en médecine d’autres universités ont souligné leur intérêt. À suivre.

Étant donné le grand succès du colloque expérientiel sur le bien-être des médecins que nous avions organisé pour la première fois en 2010, nous en avons fait un évènement annuel et, cette année encore, il a suscité beaucoup d’intérêt et une grande participation. Nous avons également reçu des demandes de la part d’universités pour organiser ce même genre de colloque spécifiquement, cette fois, à l’intention des étudiants en médecine, parmi lesquels un grand besoin se fait sentir. Déjà, nous avons jeté les premiers jalons d’un tel projet dont la première réalisation se fera en février 2012 à l’Université d’Ottawa.

Notre mandat en santé-environnement suscite un grand enthousiasme et le groupe de travail qui en a la responsabilité est des plus dynamiques et imaginatifs pour suggérer des voies d’action pour notre association. Le partenariat signé au début de mon mandat avec le Regroupement des conseils généraux du Québec nous a permis d’unir nos actions dans le projet Défi Climat, soit une campagne annuelle de sensibilisation et de mobilisation visant l’engagement des médecins et citoyens à poser des gestes simples et concrets pour contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce projet a mis en valeur les impacts collectifs et cumulatifs des gestes individuels. Également, cette année, nous avons participé pour la deuxième fois à la Journée de l’arbre du CSSS de Laval. Finalement, nous avons appuyé officiellement le groupe d’action pour l’engagement à la réduction de notre dépendance au pétrole, dans le cadre du Forum québécois sur l’énergie qui a eu lieu à l’automne.

Nous avons également signé une entente avec la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa pour offrir à ses étudiants des formations et une exposition à un environnement francophone au cours de leurs études. Nous allons développer avec eux des outils de formation adaptés à leurs besoins. Nous sommes à compléter notre plan d’action commun pour les prochaines années afin d’optimiser nos ressources respectives en recherche et innovation en FPC, en formation des formateurs et en développement de processus qui intègrent formation et pratique.

Cette année, une entente de service a été signée avec la Financière des professionnels, nous permettant d’offrir à nos membres des services financiers et des conseils d’experts dans ce domaine pour répondre à leurs besoins spécifiques. Nous sommes à négocier notre offre de services d’assurance à nos membres.

Voilà nos principales réalisations pour la première année de mon mandat. Nous poursuivrons dans le même sens au cours de la deuxième année qui s’amorce afin de continuer à concrétiser d’autres partenariats en cours de discussion, d’autres activités de formation continue et surtout à assurer une plus grande pénétration du milieu étudiant francophone et francophile des universités canadiennes. De plus, nous déploierons de plus en plus d’efforts pour ajouter des colloques régionaux de formation continue au Québec et ailleurs au pays.

Notre grand défi pour la prochaine année : mieux faire connaître notre association et reconnaître nos nouvelles orientations pour attirer plus de nouvelles adhésions et fidéliser nos membres actuels à long terme. À cette fin, nous mettrons en marche un plan de communication marketing intégré dès le début de la nouvelle année.

En terminant, je voudrais remercier tous les membres de la direction de notre association dont l’engagement dévoué et éclairé et le sens d’appartenance très aigu nous ont permis toutes ces réalisations. Sans eux, rien ne serait possible. Je désire aussi témoigner toute ma reconnaissance aux membres du conseil d’administration, des différents comités et groupes de travail de l’association, enfin à tous ceux qui de près ou de loin offrent leur participation généreuse et bénévole à notre association. Ce sont eux qui font de Médecins francophones du Canada une association vivante, innovatrice et stimulante.

À tous, je souhaite que 2012 soit une année de sérénité, d’accomplissement et de pleine réalisation de soi dans la joie et le bonheur du partage.