Recherche

Entrevue avec la Dre Johanne Blais, présidente du comité scientifique

SFdM 2013 : Une 8e édition réussie

Par Claudine Auger

Cette année encore, Médecins francophones du Canada a tenu son Symposium francophone de médecine (SFdM) au Palais des congrès de Montréal, du 22 au 25 octobre dernier. Près de 900 participants s’y sont inscrits, contribuant à enraciner ce colloque comme un événement désormais incontournable.

Qualité et variété comme mots d’ordre

Depuis 8 ans, médecins de famille et résidents en médecine familiale ont l’occasion de participer à quatre jours et demi de formation professionnelle continue sur des sujets variés présentés par des experts reconnus dans leurs domaines respectifs. Cette année, les conférenciers ont dévoilé les dernières nouveautés en cardiologie, en ostéoporose, en contraception et en oncologie, entre autres. D’ailleurs, dans les prochaines semaines, afin de maximiser l’opportunité de partager le savoir échangé lors du SFdM, Médecins francophones du Canada mettra en ligne plusieurs capsules scientifiques tirées de conférences présentées en octobre.

Outre la formation de pointe, le réseautage, et l’intervention d’un kinésiologue dont les exercices ont permis aux participants de se dégourdir entre les conférences, le SFdM a, une fois de plus, profité de cette plateforme unique pour promouvoir la langue française grâce à deux activités de promotion du français en médecine animées par le Dr Gilles Voyer. Aussi, dans sa volonté de reconnaître la contribution de ses membres dans l’avancement des connaissances médicales, Médecins francophones du Canada a eu l’honneur de remettre le Prix de l’œuvre scientifique au Dr Jacques Montplaisir, professeur titulaire au département de psychiatrie et des sciences neurologiques, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le sommeil à l’Université de Montréal et directeur du Centre d’études avancées en médecine du sommeil à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, pour l’ensemble de son œuvre. Finalement, nouveauté cette année, un concours d’affiches scientifiques a permis une exposition originale visitée avec intérêt par les participants.

Se maintenir à la hauteur des attentes créées

Enthousiaste et chaleureuse comme à son habitude, Dre Johanne Blais, présidente du comité scientifique du SFdM, confie son plaisir à participer à l’élaboration de ce projet d’envergure : « J’ai l’impression que cette 8e édition a dépassé nos attentes, en termes de participants et de conférenciers! C’est particulièrement motivant de penser que nous allons bientôt célébrer notre 10e anniversaire! » Pourtant, elle confie la pression à maintenir ce niveau d’excellence : « Chaque année, nous nous demandons si nous serons capables d’interpeller des conférenciers de calibre international malgré leur horaire chargé, si nous réussirons à nous démarquer en proposant les derniers avancements de la médecine de l’heure. Mais surtout, nous sommes toujours soucieux d’offrir un choix de sujets adaptés à la réalité des besoins de nos participants. Et puis, on aimerait bien réussir à convaincre plus de participants à remplir les évaluations, afin de toujours mieux comprendre leurs attentes.» Les défis gardent l’équipe en éveil.

Confiante, Dre Blais se sent privilégiée : « Je suis particulièrement fière de l’esprit d’équipe que nous avons développé, et qui nous permet de fonctionner à plein régime. Une véritable partie de plaisir! Je suis aussi reconnaissante envers la direction de l’association qui nous donne carte blanche quant au contenu. C’est une grande liberté et une incroyable marque de confiance! » Avant de se replonger dans l’action, Dre Blais tient à souligner l’incroyable soutien de la part des employées de Médecins francophones du Canada : « Elles sont incroyables, elles arrivent à deviner ce dont on a besoin avant même qu’on l’exprime! »

À l’an prochain!