Recherche

Une occasion d'échanges sur les pratiques médicales d'Haïti

Colloque de médecine ambulatoire multidisciplinaire 2015

Ouverture sur la francophonie internationale

Dans l’optique de garder vivant le contact avec la francophonie internationale, Médecins francophones du Canada organise régulièrement un Colloque international de médecine ambulatoire multidisciplinaire (CIMAM). En mars 2015, l’événement se tient à Port-au-Prince, en Haïti, et proposera deux journées de formation professionnelle continue (FPC) sous le thème « Médecine et société ». En collaboration avec l’Association Médicale Haïtienne (AMH), le comité scientifique regroupe des professionnels du Canada et du pays hôte, une alliance qui favorise l’échange, la communication et la participation sur les lieux de l’événement. « Par exemple, une étude de besoins a été réalisée afin de répondre aux attentes de tous les participants, tant canadiens qu’haïtiens », souligne Dre Marie-Françoise Mégie, nouvelle présidente de Médecins francophones du Canada.

Un programme scientifique invitant

Le programme scientifique du CIMAM 2015 propose quatre sections distinctes, avec chacune des conférences permettant de couvrir les sujets : les maladies chroniques, les maladies infectieuses, la santé mentale : stress et culture, et finalement, la médecine humanitaire pour qui et comment. Chacun des thèmes, à sa manière et selon son contexte, permettra d’explorer « les pratiques du pays hôte en miroir avec ce qui se fait chez nous », explique Dre Mégie.

« En ce qui concerne les maladies chroniques, comment se passe la prise en charge et quelles sont les ressources sur lesquelles peuvent s’appuyer les médecins haïtiens, par exemple? Est-ce que les croyances, la culture, ont un impact sur la santé mentale en Haïti et au Canada? Que peut-on apprendre les uns des autres? Ou encore, dans un contexte où le choléra est un problème récent, quels conseils pouvons-nous retenir pour la prévention? Des éclosions de chikungunya sont devenues plus fréquentes dans les Caraïbes, et la malaria, la dengue et le VIH sont toujours présents,  comment le système de santé gère-t-il la situation ? Quels sont les symptômes et comment les médecins canadiens peuvent-ils rester alertes et en assurer la prise en charge au retour des voyageurs en Amérique du Nord ? » Autant de questions que le CIMAM explorera, promet Dre Mégie.


Marie-Françoise Mégie, M.D.
 
.

Bref, la présidente de Médecins francophones du Canada invite ses collègues de tous les horizons à venir faire d’intéressantes découvertes lors du CIMAM de Port-au-Prince : « Haïti a une étonnante capacité de faire face à des problèmes d’envergure grâce à la solidarité des personnes capables de créer un arrimage étroit entre les systèmes public, privé et communautaire. Avec des moyens limités, tous les joueurs de la santé doivent s’allier pour relever des défis aussi diversifiés.

Nous avons certainement à partager! »