Recherche

20 ans déjà!

Colloque francophone de médecine de la Péninsule acadienne 2015

par Claudine Auger

Louis-Marie Gauthier, M.D

Le 5 juin 2015, le Centre des congrès de la Péninsule acadienne de Shippagan, au Nouveau-Brunswick, accueillait, en collaboration avec Médecins francophones du Canada, la 20e édition du Colloque francophone de médecine de la Péninsule acadienne. « Il y a vingt ans, lorsque j’ai décidé d’organiser le premier colloque, il n’y avait rien en formation professionnelle continue pour les francophones de la région. J’étais alors membre du conseil général de l’association, qui a soutenu mon idée, avec l’ambition de multiplier ce genre de formation à travers le Canada, de Rimouski à Banff, en passant par Ottawa ou Chicoutimi », se souvient le Dr Louis-Marie Gauthier, qui dirige encore aujourd’hui l’organisation de l’événement au Nouveau-Brunswick, en compagnie de ses collègues, les Drs Lise Dugas et Daniel Boucher. Avec le temps, la logistique, qui roule rondement, a su s’adapter au confort de ses participants, déménageant d’un village historique acadien à son emplacement actuel.


Centre des congrès de
la Péninsule acadienne

Le colloque, qui offre cinq conférences en une journée, soit un vendredi de juin, attire près de 50 participants annuellement. Selon le Dr Gauthier, la réussite s’appuie sur la pertinence des sujets qui répondent aux besoins des médecins. « En général, nous nous inspirons de ce qui est abordé au Congrès annuel de médecine de Montréal, afin de compléter notre offre. Mais la règle d’or, c’est certainement de couvrir des thématiques à la fine pointe », témoigne l’organisateur, se rappelant le succès d’une conférence sur la génétique médicale d’une des dernières éditions. « Ce n’était pas très pratico-pratique, mais le conférencier était excellent et nous a fait découvrir les horizons de développement. Les participants ont adoré! »

De tempérament affable, le Dr Gauthier raconte ne pas avoir de difficulté à attirer des conférenciers dans son coin de pays : « Comment je les accroche? Je leur parle! Je leur donne le goût de venir découvrir notre région et d’échanger avec des médecins d’ici. Habituellement, nous invitons autant de conférenciers de la région que de l’extérieur. » Lors de la dernière édition, la formation a permis de couvrir des sujets variés, de la santé mentale (l’état dépressif majeur et les troubles anxieux) à l’utilisation appropriée des antibiotiques, en passant par des ateliers pratiques sur les applications médicales pour téléphones intelligents et tablettes. Curieux, sociable, le Dr Gauthier entend bien soutenir la pérennité de l’événement. « Parce que j’aime ça », confie-t-il simplement.