Recherche

Mois de la nutrition : le nouveau guide alimentaire

par Jef L'Ecuyer, Dt.P

 

L’année 2019 a démarré en lion en ce qui a trait à la nutrition. En effet, le nouveau Guide alimentaire canadien a finalement été dévoilé. Je profite du Mois de la nutrition pour vous en présenter les principaux changements par rapport à la version précédente, qui remonte à 2007.

La symbolique de l’arc-en-ciel, utilisée dans le Guide 2007 pour représenter les 4 groupes alimentaires, a disparu pour faire place à une assiette santé. Cela illustre bien le principal changement, soit l’abandon du nombre de portions pour chacun des groupes alimentaires, au profit de proportions d’aliments qu’on doit retrouver dans notre assiette à chaque repas. En effet, peu importe l’âge, la taille, le sexe ou le niveau d’activité physique d’une personne, ces proportions demeurent les mêmes, mais la quantité totale consommée au cours de la journée varie selon la faim (satiété) de chacun.

Le nouveau guide alimentaire canadien est plus simple que la version antérieure. Il se présente sur 2 pages et s’articule en 11 recommandations principales. Les 4 premières recommandations sont illustrées par l’image de l’assiette santé et portent sur les choix alimentaires, soit :

Mangez des légumes et des fruits en abondance.

Dans l’assiette, les légumes et les fruits occupent la moitié de l’espace. À noter, les légumes viennent avant les fruits, alors oui, il faut manger plus de légumes que de fruits ! Grand changement, les jus ne sont plus considérés comme des substituts aux fruits et légumes. Bonne nouvelle !

Consommez des aliments protéinés.

Adieu les groupes « Lait et substituts » et « Viandes et substituts » avec un nombre de portions recommandées par jour. On propose maintenant plutôt de consommer une source de protéines à chaque repas. Celle-ci devrait occuper le quart de l’assiette. À noter, le Guide encourage la consommation de protéines d’origine végétale. Que ce soit des lentilles, des pois chiches, d’autres légumineuses, du tofu ou du tempeh, on gagne à varier nos sources de protéines.

Faites de l’eau votre boisson de choix.

On le dit depuis plusieurs années déjà, les boissons sucrées (laits aromatisés, jus, boissons gazeuses, etc.) n’ont vraiment pas leur place dans une alimentation saine, l’eau étant le meilleur choix pour se désaltérer.

Choisissez des aliments à grains entiers.

On privilégie les grains entiers parce qu’ils contiennent plus de fibres, minéraux et vitamines que les céréales raffinées, des nutriments qui sont associés à une diminution du risque de maladies chroniques comme le cancer, le diabète et les maladies du cœur.

Comme mentionné ci-dessus, le Guide 2019 ne recommande pas un nombre de portions pour chaque groupe d’aliments… Il encourage plutôt les gens à manger à leur faim, tout en gardant en tête les proportions recommandées.

Les 7 autres recommandations, plus holistiques, concernent les habitudes alimentaires :
● Prenez conscience de vos habitudes alimentaires.
● Cuisinez plus souvent.
● Savourez vos aliments.
● Prenez vos repas en bonne compagnie.
● Utilisez les étiquettes des aliments pour bien en connaître le contenu.
● Limitez la consommation d’aliments élevés en sodium, en sucres ou en gras saturés.
● Restez vigilants face au marketing alimentaire.

L’avant-dernière recommandation, concernant les aliments élevés en sodium, en sucres et en gras saturés, invite à délaisser les produits ultra-transformés pour faire plus de place aux aliments de base. Par exemple, au lieu d’acheter une pizza surgelée, on suggère de la préparer avec un pain pita de blé entier, un peu de purée de tomates et les garnitures de son choix. Ce ne sera pas beaucoup plus long, juste plus bon !

La dernière recommandation, de mise en garde face au marketing alimentaire, est très importante. Le fameux dicton « Si c’est trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas » est encore plus pertinent à notre ère de réseaux sociaux et d’experts de toutes sortes ! Les diététistes-nutritionnistes sont les seules vraies expertes en nutrition.

En résumé, le nouveau Guide alimentaire canadien est un immense pas dans la bonne direction ! À noter que le Guide est conçu pour tous les Canadiens à partir de l’âge de 2 ans. Selon l’état de santé d’une personne, le Guide doit être adapté, avec les conseils d’une diététiste-nutritionniste, afin de mieux répondre à ses besoins.

Pour plus de détails sur le nouveau Guide alimentaire, je vous invite à consulter les liens suivants :
Guide alimentaire canadien, édition 2019
Processus de révision du Guide alimentaire canadien
Données probantes à l’appui du Guide alimentaire
Lignes directrices canadiennes en matière d’alimentation


Médecins francophones du Canada et SOSCuisine.com ont développé un outil pour vous permettre d’aider efficacement vos patients à mieux s’alimenter. Pour en savoir plus sur le formulaire de prescription alimentaire, cliquez ici.

SOSCuisine.com offre des menus conçus par des nutritionnistes pour près de trente conditions médicales et autres besoins, dont la prévention primaire et secondaire de plusieurs maladies chroniques. Pour voir ou essayer ces menus, cliquez ici afin de vous inscrire gratuitement au service PREMIUM de SOSCuisine.com offert avec votre adhésion à Médecins francophones du Canada.

Source :
Santé Canada. (2019). Guide alimentaire canadien.
Les diététistes du Canada. (2019). Mois de la nutrition 2019.