Recherche

Revue et enrichie, une 4e édition de Psychiatrie clinique

Par Claudine Auger

Sous la direction des Drs Pierre Lalonde et Georges-F. Pinard, professeurs au Département de psychiatrie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, la 4e édition de Psychiatrie clinique – approche bio-psycho-sociale révèle un ouvrage unique en son genre, utile aux médecins, aux psychiatres, aux divers professionnels de la santé et au public qui y trouveront une information accessible, pratique et en français. Premier article d’une série de deux.

Un ouvrage rigoureux, inscrit dans la continuité

Georges-F. Pinard a une très longue histoire avec l’ouvrage Psychiatrie clinique. Étudiant en médecine, il le consultait dans le cadre du cours du Dr Pierre Lalonde, coauteur depuis la première édition en 1980. Puis, le jeune Dr Pinard a préparé ses examens avec la seconde édition (1988). « Comme étudiant, j’adorais fréquenter la bibliothèque, et j’allais consulter l’ouvrage pour m’informer, explorer, approfondir mes connaissances. À tel point que je dirigeais sans hésitation vers le bon rayon les étudiants qui cherchaient Psychiatrie clinique, avant même que la bibliothécaire ait trouvé la référence », se souvient le psychiatre en riant.

Lors du lancement de la troisième édition (1999), il prend conscience de son désir de partager et de s’impliquer à son tour. Il contacte le Dr Pierre Lalonde et, avant même de le réaliser, il est engagé dans l’aventure de l’édition subséquente. « Fort de son expérience avec les trois premières éditions, le Dr Lalonde savait la direction qu’il voulait prendre et déployer l’autorité rassembleuse pour bien diriger une équipe de 200 contributeurs », exprime le Dr Pinard. « Gérer une si large équipe de rédacteurs (psychiatres, psychologues, chercheurs), c’est compliqué ! Il faut faire montre autant de fermeté que de crédibilité, et être assez à jour sur chaque sujet pour savoir s’il manque des précisions », ajoute son collègue.

Pour cette aventure exigeante, donc, la nécessité d’une curiosité scientifique et d’un désir de se dépasser : « C’est un travail contraignant qui prend toujours plus de temps qu’on ne l’imagine au départ, avec une révision méticuleuse, consciencieuse tant dans le contenu, la forme ou les références. On voulait un ouvrage qui se consulte facilement, d’où la division en deux tomes », s’entendent pour dire les codirecteurs de l’ouvrage.

Améliorer l’enseignement de la maladie mentale

Durant les années 1980, dans le cadre de l’enseignement de cours de psychiatrie, le Dr Lalonde et son mentor de l’époque, Dr Frédéric Grunberg, se lancent dans la rédaction d’un ouvrage d’envergure. « Le projet visait à offrir aux étudiants un ouvrage de référence, au-delà de ces feuilles polycopiées dont nous nous servions à l’époque », rappelle le Dr Lalonde. Avec le temps, les connaissances évoluant rapidement, les auteurs ont senti la pertinence d’élargir leur public. Incontournable pour tous ceux qui se destinent à la psychiatrie, Psychiatrie clinique peut être utile à toutes les disciplines médicales, « puisqu’une condition d’ordre psychiatrique peut parfois compliquer une problématique de santé physique », insiste le Dr Pinard, convaincu que tout le monde peut y trouver son compte, et encourageant les gens à le feuilleter. Le Dr Lalonde renchérit par une anecdote d’un homme dont la femme avait développé une maladie mentale. « Il s’est procuré l’ouvrage, et il a pu mieux comprendre l’état de sa femme, un cas de psychose paranoïde. Il a conclu que tout le monde devrait pouvoir consulter ce genre d’information utile comme le dictionnaire Larousse ! Surtout sachant que 20 % de la population est affectée par la maladie mentale. »

Selon les deux auteurs, un long chemin a été parcouru face aux tabous de la santé mentale. Mais il reste encore beaucoup à démystifier. « C’est moins accepté que la maladie physique, les gens gardent leur distance parce que ça fait encore peur, c’est inquiétant. Heureusement, ça change : il y a la semaine de la prévention du suicide et celle de la conscientisation de la maladie mentale.