Recherche

La francophonie médicale

La santé des communautés francophones du Canada est importante pour nous. Depuis nos tous débuts en 1902, nous avons eu pour objectif la promotion et la diffusion de la médecine francophone pour assurer la qualité des soins et services auprès des Québécois tout autant que des francophones en situation de minorité partout au Canada. 

En 2006, le Comité de la promotion du français en médecine a proposé au conseil d'administration la création du Prix de l'ambassadeur du français en médecine Jacques-Boulay remis à un médecin ayant démontré une implication particulière au développement de la qualité du français en médecine.

Pourquoi le nom de Jacques Boulay?

Durant les années 1960-1980, son nom devient associé à celui d’ambassadeur de la qualité du français médical, sur la scène québécoise et celle du Canada français. Né à Québec le 22 janvier 1928, le docteur Jacques Boulay a obtenu son doctorat en médecine en 1954 de l’Université Laval.  Sa spécialisation en médecine interne et en hématologie l’amène à séjourner à Paris dans le service du célèbre professeur Jean Bernard. Intéressé par les langues, le docteur Boulay oeuvre durant de nombreuses années à titre de traducteur officiel de l’anglais au français des questions des examens du Collège royal des médecins chirurgiens du Canada. Il pratique toute sa carrière d’hémato-oncologue à l’Hôpital St-François d’Assise de Québec. Il devient la cheville ouvrière du Comité d’étude des termes de médecine du Québec à qui l'Association donne l’hospitalité. En 1976, il siège au conseil d’administration de l’Office de la langue française après avoir été membre de la commission consultative. Il participe durant de nombreuses années au Conseil international de la langue française. En 2000, l'Association reconnaît ses talents dans ce domaine en lui accordant un prix spécial pour sa contribution au français scientifique et à la terminologie médicale. En 2002, il reçoit le prix de la Médaille du centenaire pour sa contribution exceptionnelle au domaine de l’amélioration du français en médecine.

Le Prix de l’ambassadeur du français en médecine ne pouvait porter le nom de nul autre que celui de feu le docteur Jacques Boulay (décédé en février 2008) puisqu’il a été durant plusieurs décennies l’apôtre et le propagandiste de l’amélioration de la qualité du français en médecine. En retenant ce nom, Médecins francophones du Canada souhaitait donner à ce prix un « mentor significatif ».

Depuis de nombreuses années déjà, Médecins francophones du Canada héberge également le Comité québécois d'étude du français médical, sous la présidence du Dr Serge Quérin.

Le Comité, fondé en 1970 par le Dr Jacques Boulay, se réunit quatre fois l'an. En sont membres des traducteurs, médecins et professeurs émérites. Ensemble, ils se penchent sur l'emploi correct des termes médicaux. Ils font part du fruit de leur réflexion auprès de plusieurs organismes dont  l'Office de la langue française .