Recherche

Orientations stratégiques

Prévention des problèmes de santé et promotion du bien-être

Promotion

  • La promotion de la santé et du bien-être regroupe l’ensemble des actions qui tendent à influencer les déterminants de la santé, de façon à permettre aux individus et aux collectivités d’avoir un plus grand pouvoir sur leur santé.
  • Elle consiste à reconnaître et à caractériser, à partir des connaissances existantes, les déterminants de la santé ainsi que les interventions efficaces pour promouvoir la santé.
  • Elle vise à offrir des activités efficaces en mettant l’accent sur l’acquisition et le renforcement des habiletés personnelles ainsi que la formation de milieux de vie et l’établissement des conditions de vie favorisant la santé.

(Réf. : Programme national de santé publique 2003-2012)

Prévention

  • Englobe les activités qui permettent d’intervenir le plus précocement possible, tant afin de réduire les facteurs de risque associés aux maladies ainsi que leurs conséquences, qu’afin de détecter les signes hâtifs de problèmes pour contrer ces derniers.
  • Elle consiste à informer et à sensibiliser la population ainsi que les acteurs de la santé publique et ceux des autres secteurs sur les connaissances relatives aux facteurs de risque, aux groupes vulnérables et aux stratégies ou aux actions préventives efficaces et sur la pertinence d’agir sur certains facteurs de risque ou de maintenir les activités existantes.
  • Elle consiste aussi à favoriser le recours aux approches préventives reconnues efficaces par les intervenants de première ligne, notamment les pharmaciens, les médecins, les sages-femmes, les intervenants sociaux, etc. en élaborant et en utilisant des stratégies qui visent à les sensibiliser à ces approches et à les outiller pour leur application.
  • (Réf. : Programme national de santé publique 2003-2012)

 

Interdisciplinarité et interprofessionnalisme

Apprentissage mixte et réciproque qui respecte l’intégrité et la contribution spécifique de chaque profession, qui permet de mieux se connaître mutuellement pour une pratique en collaboration centrée sur le patient et qui vise à promouvoir la coopération active de plusieurs disciplines et professions dans la prestation des soins de santé dans le but d’améliorer la qualité des soins et d’augmenter la satisfaction professionnelle (définition adaptée de CPIS).

 

Impact clinique de la formation professionnelle continue

Le médecin est un apprenant à vie (lifelong learning). Il se doit de maintenir un bon niveau de connaissances médicales, d'aptitudes cliniques et d'attitudes professionnelles dans la prestation des soins aux patients, en intégrant les meilleures évidences disponibles et les meilleures pratiques afin de produire des résultats de qualité correspondant aux besoins des patients.