Recherche

Portrait

Dre Geneviève Côté

Passionnée de prévention, Dre Geneviève Côté est une fidèle des activités de bien-être proposées par Médecins francophones du Canada. Pour sa propre santé, et pour faire profiter ses patients de ce qu’elle y apprend : « Je suis reconnaissante à l’association d’organiser ce genre d’événement! En plus d’avoir la chance de rencontrer des conférenciers d’envergure internationale bien de chez nous, ce que j’en retire me sert énormément, entre autres, la méditation de pleine conscience, dont je discute avec mes patients. De plus, en tant que médecin de famille, on voit l’épidémie d’obésité se développer sous nos yeux. On a beau sensibiliser nos patients, on constate tout de même leur poids qui augmente et les maladies chroniques qui s’installent. La vapeur est difficile à renverser », note Dre Côté, tout à la fois préoccupée par la situation et stimulée par les défis qu’elle représente. Si les médecins de famille sont les mieux placés pour voir la situation s’aggraver, la prise en charge est complexe, conclut Dre Côté, qui se réjouit néanmoins du soutien actif des médias dans la promotion des saines habitudes de vie.

Omnipraticienne native de Québec, mais enracinée au Nouveau-Brunswick depuis les débuts de sa pratique, Dre Geneviève Côté a joint Médecins francophones du Canada notamment pour ses formations de qualité et ses ressources diverses en français : « La promotion de la santé en français au Nouveau-Brunswick demeure en péril, les jeunes s’anglicisent facilement », remarque Dre Côté, qui ajoute que plusieurs de ses patients francophones sont démunis lorsqu’ils doivent rencontrer un spécialiste qui ne parle qu’anglais. « D’ailleurs, je peux les comprendre : je suis arrivée ici sans parler un mot d’anglais! Un véritable stress pour aller faire mes courses », se souvient en riant Dre Côté, qui aujourd’hui, pourtant, reçoit un tiers de sa clientèle en anglais.

En plus de sa pratique au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton et ses visites médicales régulières dans un foyer de personnes âgées, Geneviève Côté pratique la médecine familiale à la Clinique Les Trois-Moulins de Memramcook, une clientèle diversifiée d’un village en périphérie de Moncton. « La clientèle âgée me stimule énormément, par sa complexité et par le lien créé avec elle. Les personnes âgées nous apprennent beaucoup par leur parcours et leur expérience », souligne Dre Côté. Mais surtout, elle raconte être quotidiennement motivée « par tous ces petits retours vécus en côtoyant nos patients. Et j’aime prendre le temps d’échanger, même si je dépasse immanquablement les 15 minutes prévues à mes rendez-vous », confesse-t-elle dans un sourire. Dre Côté a en outre un penchant pour l’enseignement. Elle a été professeure d’enseignement clinique de 1998 à 2008. Modifiant depuis son engagement d’enseignement afin de mieux se consacrer à ses trois enfants, elle a trouvé un horaire qui correspond mieux à ses besoins. Depuis 2006, elle est professeure adjointe au Département de médecine de famille de l’Université de Sherbrooke et responsable des habiletés cliniques au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick pour les étudiants du parcours prédoctoral.