Recherche

Portrait

Dre Suzanne Dufour

Médecin-conseil à l’Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean depuis plusieurs années, la Dre Suzanne Dufour développe des stratégies régionales dans la lutte contre les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), les hépatites et le VIH, en plus de collaborer à différentes enquêtes.

En tant qu’omnipraticienne depuis, elle pratique au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Lac-Saint-Jean-Est. Professeure en enseignement clinique à l’unité de médecine familiale d’Alma et à la Faculté de médecine à Chicoutimi, elle transmet également sa passion aux externes et aux résidents.

Autre casquette que porte Dre Dufour : celui de pilote d’avion et d’hydravion. Au bout de sa maison sur le bord de la rivière Grande décharge au Lac Saint-Jean, l’attend son Cessna 172, chaque fois qu’elle n’est pas de garde : « Quand on pilote, le besoin de contrôle est aussi grand que les défis qui en découlent. Mais surtout, quelle vision grandiose, quelle sensation de liberté! »

La Dre Dufour s’est impliquée au conseil général il y a 5 ans. « J’ai toujours participé assidûment aux activités de FPC et autres congrès offerts par l’association, et je me suis fait connaître. » Suite à un congrès, on a sollicité sa participation et elle a accepté avec enthousiasme. Ses motivations sont nombreuses :

  • L’ouverture internationale de Médecins francophones du Canada;
  • Une association canadienne qui rejoint tout autant la médecine familiale que les autres spécialités;
  • Une association qui tente de rajeunir et qui rejoint différents créneaux d’âge;
  • Une association implantée dans les milieux urbains comme dans les régions;
  • Une association qui valorise l’implication sociale et qui a un souci écologique concret, démontrant une ouverture d’esprit peu répandue dans le milieu associatif;
  • Une association qui se préoccupe du bien-être des médecins;
  • Évidemment, la préoccupation de la langue française, qui se rattache à une culture qui se doit d’être représentée et bien desservie en ce qui concerne les services de santé.

« Médecins francophones du Canada englobe une diversité de membres et de projets qu’on ne rencontre pas ailleurs », conclut Dre Dufour avec énergie. Selon elle, la nouvelle image dont s’est dotée l’association lui permettra de se faire connaître et reconnaître – deux buts distincts, souligne-t-elle – plus facilement à l’avenir. En tant que membre du conseil général, elle souhaite partager ses idées lors des rencontres et susciter le débat, confiante de l’avenir de Médecins francophones du Canada. « Je crois que nos projets – dont la mission sociale, ceux sur l’environnement ou sur le bien-être des médecins – profitent tout autant à nos membres qu’à la population. À mon avis, il serait pertinent d’utiliser davantage les médias afin de faire connaître et reconnaître notre association auprès des médecins, mais aussi auprès du public. »