Recherche

Portrait

Dr Marc Bisaillon

Après une courte absence d’une année, Marc Bisaillon est revenu à Médecins francophones du Canada pour se joindre à nouveau à cette équipe dynamique du comité scientifique. Initialement à mon arrivée, il y a 6 ans, « Je venais tout juste de terminer mon mandat en tant que président du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens du CSSS-Jardins Roussillon, c’était un bon moment : il y avait une ouverture dans mon horaire! », explique cet ex-urgentologue depuis toujours impliqué dans son milieu, et curieux d’explorer de nouveaux engagements. Quant à ses priorités dans l’organisation du congrès annuel de l'association, le Dr Bisaillon croit qu’il importe avant tout de respecter les besoins de la clientèle cible : « Les généralistes qui assistent à ce grand événement y viennent pour améliorer leur pratique. Le spectre des sujets présentés doit donc aller en ce sens, tout en élargissant les perspectives, comme le propose par exemple le volet environnement qui se développe peu à peu. » Par ailleurs, le Dr Bisaillon insiste sur l’identité francophone de l’association, qui permet aux médecins de langue française de se regrouper et d’échanger sur la médecine dans leur langue. L’ouverture et l’altruisme guident le Dr Bisaillon dans sa vision de la médecine : « Je suis d’accord avec une médecine plus humanisée et une médecine sociale, cela doit faire partie de l’éventail des soins. Il ne faut négliger aucun aspect », souligne l’ex-urgentologue.

Influencé, entre autres, par les récits de son grand-père médecin, Marc Bisaillon n’a jamais eu d’hésitation quant à son choix de carrière. « Même si le chemin pour y arriver a été long et a exigé une persévérance à toute épreuve », précise-t-il. Une fois son diplôme en main, il s’est naturellement dirigé vers les urgences, une voie qui collait bien à son tempérament. Pendant 18 ans, il partagera sa pratique entre les urgences et les soins intensifs, qui lui permettaient de profiter davantage du contact humain. Puis, depuis peu, il a décidé de quitter les urgences, un virage qu’il explique par l’usure du temps : « J’aimais encore cet atmosphère qu’il faut fréquenter pour comprendre, un tourbillon contraignant où la tension est toujours à son comble. La carrière d’urgentologue dépasse rarement la dizaine d’années, j’étais le plus vieux de mon équipe! Il était temps de passer à autre chose », conclut-il avec sagesse.

Directeur médical de la Coopérative solidarité santé Saint-Isidore, Marc Bisaillon est motivé par un profond désir d’aider son prochain et porte en lui une flamme toujours aussi vive pour son métier. « J’ai touché à tout dans mon travail : de la direction médicale à l’engagement dans divers comités, en passant par la mise sur pied d’un programme de traumatologie et l’introduction de nombreux protocoles de soins à l’urgence. Quand on aime ce qu’on fait, c’est facile! » Le Dr Bisaillon a également fondé le programme « À vous de jouer », dédié à l’enseignement auprès des patients des risques de maladies cardiovasculaires. En outre, il est membre du groupe Emergency response unit de la Croix Rouge et a participé, en 2010, à une mission humanitaire à Haïti.

 

Oui, médecin par passion.