Recherche

Portrait

Dr Luc Laurin

Luc Laurin est un médecin de famille engagé auprès de nombreuses associations. Membre de Médecins francophones depuis plusieurs années, il décrit son lien privilégié avec cette association : « Les nouvelles valeurs prônées par Médecins francophones du Canada, dont l’environnement, la prévention, la formation professionnelle continue, sont à mon avis de grandes forces et me touchent particulièrement. Mais surtout, son orientation humaniste m’interpelle, et je crois que cette approche touche aussi la relève. Selon moi, notre association apporte grandement à la communauté médicale grâce à ses valeurs tournées vers l’humain, et grâce, aussi, à son souci de préservation du français en médecine. »

Le Dr Laurin, préoccupé par la prévention et la réadaptation à la suite de maladies cardiovasculaires, a participé au développement de projets de Médecins francophones du Canada en collaboration avec le Centre ÉPIC, qu’il préside aux côtés du Dr Martin Juneau. Dans le même esprit, il est le président fondateur du Centre Promo-Santé situé près de Mont-Laurier : « C’est en quelque sorte un « mini ÉPIC », le Centre Épic nous ayant d’ailleurs largement épaulés dans nos démarches. » Durant ses 35 ans de pratique médicale, entre l’obstétrique, l’urgence, les soins intensifs et de multiples projets administratifs, le Dr Luc Laurin se définit comme un entrepreneur : « Ce qui tient un homme en vie, ce sont ses projets », lance-t-il à la blague, poursuivant sur ce qui l’a mené à la médecine. « Il n’y avait pas de médecin autour de moi, que des commerçants et des hommes d’affaires! Jeune, j’aidais mon père épicier à bien servir les gens, j’ai grandi dans les relations interpersonnelles et j’avais une facilité à communiquer avec tout le monde.

Ce désir de communication avec les gens, ce souci de relation d’aide, aussi, sont pour moi une passion que j’ai pu exprimer à travers la médecine. » Mais, se souvient l’omnipraticien, ses premières années d’études en médecine l’auront laissé sur sa faim : « L’approche d’enseignement n’était pas celle d’aujourd’hui, et j’ai été déçu par tant de théorie, même si c’était stimulant! J’avais hâte d’entrer en contact avec les patients! » Par choix, le jeune médecin reviendra s’installer dans les terres qui l’ont vu grandir, dans la région de Mont-Laurier, pour une pratique rurale qui le comble. « Déjà, la médecine familiale doit couvrir large. En milieu rural, il faut couvrir plus encore! C’est extrêmement stimulant quand l’autonomie est décuplée », explique le Dr Laurin, ajoutant qu’aujourd’hui, toutefois, l’accès aux spécialistes est facilité grâce à la téléconsultation. Ouvrant sa clinique avec quelques collègues au début de sa pratique, celle-ci a pris une expansion telle qu’elle a été transformée en Groupe de médecine familiale (GMF) il y a quelques années, sous la gouverne du Dr Laurin. Ce dernier aura également été chef du département régional de médecine générale des Laurentides pendant un moment, en plus d’œuvrer à l’implantation du dossier médical électronique. Pour le Dr Laurin, une relation d’aide efficace passe par une saine administration : « Dans le contexte de pénurie actuelle, l’organisation de la première ligne et le travail d’équipe auront un impact majeur. »

En 2005, le Dr Luc Laurin a reçu le prix AHQ/Merck-Frosst de leadership médical.